Enquête ouverte après la disparition du président d’Interpol

Une enquête pour disparition a été ouverte en France après la disparition du président chinois d’Interpol, Hongwei Meng. Sa famille a émis vendredi 5 octobre dans la matinée un signalement auprès de la police judiciaire lyonnaise, selon une source proche contactée par franceinfo, qui confirme une information d’Europe 1.Hongwei Meng a été élu en novembre 2016 à la tête de l’organisation. Interpol compte 192 pays, et permet notamment aux polices des Etats membres de partager des informations. Il présidera l’organisation jusque 2020. Les mandats des présidents d’Interpol sont de quatre ans. Il avait succédé à la Française Mireille Ballestrazzi.Le secrétariat général d’Interpol se trouve à Lyon et fonctionne 24 heures sur 24, 365 jours par an. L’organisation peut également compter sur ses sept bureaux régionaux à travers le monde, ainsi que des représentations auprès des Nations Unies, à New York, et de l’Union européenne, à Bruxelles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *