Le saumon à nouveau sur la sellette

C’est à croire que les scientifiques se donnent le mot pour nous inquiéter au moment du réveillon : comme l’année dernière, une nouvelle étude vient relancer la polémique sur le saumon d’élevage. Rappelez-vous, en 2004, un article dans la revue Science semait le trouble : issu de l’élevage, ce poisson contiendrait plus de polluants toxiques que ses cousins sauvages. Ces conclusions ont aussitôt été critiquées par d’autres scientifiques.
Les producteurs européens ont également dénoncé une cabale, menée par les producteurs américains, qui commercialisent essentiellement du saumon sauvage. Aujourd’hui, des chercheurs de l’université de Cornell (Etats-Unis) relancent la polémique. En revenant sur les données de différents travaux, ils ont évalué le rapport bénéfice-risque de la consommation des saumons d’élevages et sauvages. Ils ont ainsi mis dans la balance les bénéfices pour le coeur liés à la consommation de poissons riches en Omega 3, et les risques des polluants en terme de cancer et de problèmes neurodégénératifs.
Leurs postulats de base issus de deux études sont que les saumons d’élevage contiennent trois fois plus d’Omega 3 que les sauvages, mais qu’ils contiennent 10 fois plus de substances toxiques. Et leurs conclusions sont qu’un cinquantenaire, qui a des antécédents de problèmes cardiaques ou de cholestérol, a intérêt à manger du saumon, quelle que soit son origine.
Mais chez les plus jeunes et les femmes enceintes, les risques seraient supérieurs aux bénéfices. Chez les femmes enceintes, le risque concerne le développement cérébral du bébé, et chez les jeunes, le problème est l’accumulation qui se fait tout au long de la vie. On notera que les scientifiques suggèrent de privilégier les saumons américains, moins pollués selon eux que les saumons européens… Alors étude sérieuse ou guerre commerciale ? Une seule certitude : saumon ou non, consommez au moins deux fois par semaine du poisson !
Source :
Communiqué de l’université de Cornell, décembre 2005 et J Nutr, novembre 2005 ; vol. 135 : p. 2639-2643.
Click Here: Atlanta United FC Jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *