Marcela Iacub décroche le prix de la Coupole

Le 10e prix de la Coupole est remis cette année à Belle et bête de Marcela Iacub. L’ouvrage avait fait scandale au moment de sa sortie en février dernier parce qu’il racontait la liaison de l’auteure avec DSK et que Le nouvel obs en avait fait sa une.

Au moment de sa sortie en février dernier, le livre Belle et bête a provoqué une belle polémique, en partie parce que Le nouvel obs en avait fait sa une. Aujourd’hui, l’ouvrage est à la fête puisqu’il vient de se voir récompensé par le prestigieux prix de la Coupole, dont le but est de mettre à l’honneur un livre «faisant preuve d’esprit».

Ecrit par Marcela Iacub et paru chez Stock, Belle et bête racontait la liaison de l’auteur avec Dominique Strauss-Kahn, dans un récit où l’ancien patron du FMI, qui a monté les marches samedi à Cannes avec sa nouvelle compagne, était comparé à un cochon.

Pour décrocher le prix de la Coupole, dixième du nom, le livre de Marcela Iacub a éliminé les six titres qui étaient sélectionnés avec lui, parmi lesquels Puta madre de Patrick Besson (Fayard), Nouilles froides à Pyongyang de Jean-Luc Coatalem (Grasset), Heureux les heureux de Yasmina Reza (Flammarion) ou encore Configuration du dernier rivage (Flammarion) de Michel Houellebecq, avec lequel il s’est retrouvé en finale et qu’il a battu par sept voix contre trois.

Pas sûr que ce prix calme les critiques les plus violents à l’égard de Belle et bête et surtout du Nouvel Obs, accusé de faire du racolage et du sensationnalisme pour améliorer ses ventes en mettant le livre en couverture du magazine, lorsqu’on découvre que le président du jury du prix de la Coupole est François Armanet et qu’il est rédacteur en chef… au Nouvel Obs. Pour expliquer le choix du jury, ce dernier reprend d’ailleurs les arguments avancés par Laurent Joffrin à l’époque pour justifier leur prise de position éditoriale. «Le débat était le suivant : il y avait d’un côté la tentation de récompenser un livre de poésie en 2013, et de l’autre la volonté de rappeler les qualités littéraires de Belle et bête, qui ont pu être éclipsées par la polémique accompagnant sa sortie». Rappelons malgré tout que le jury du prix de la Coupole est composé de journalistes issus de médias aussi divers que Le Parisien, Libération, Paris Match, Elle, Marianne…

Marcela Iacub recevra son prix le 12 juin prochain lors du traditionnel Dîner des 40 sous la Coupole, la célèbre brasserie du boulevard Montparnasse.

Click Here: cheap nrl jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *