Mort de Brody Stevens : Le comique vu dans Very Bad Trip s’est pendu

Le rire, qu’il provoquait avec un talent certain, recelait de toute évidence une réalité bien plus noire : Brody Stevens, comédien de stand up américain qui était apparu dans Very Bad Trip (The Hangover, en version originale), a été retrouvé mort dans l’après-midi du vendredi 22 février 2019 à Los Angeles. Agé de 48 ans, l’humoriste, qui souffrait de tendances dépressives, se serait suicidé par pendaison, selon les informations obtenues de sources proches de l’enquête par le site The Blast, lequel produit un extrait de l’enregistrement de la prise en charge par les services de secours où le mot est clairement prononcé.

Brody était une source d’inspiration et un ami pour beaucoup dans la communauté de la comédie. Il repoussait les limites de la créativité et sa passion pour son travail ainsi que son amour du baseball étaient contagieux. Il était très aimé et manquera à beaucoup“, a réagi auprès du même média un représentant du défunt.

Very (very) bad trip – il avait arrêté les médicaments…

Des personnes de son entourage ont indiqué à The Blast qu’il s’occupait beaucoup de sa mère à Palm Springs ces derniers mois, mais aussi qu’il avait décidé d’arrêter de prendre un certain traitement médicamenteux, estimant qu’il plombait sa créativité… Il ne s’était jamais caché de ses difficultés avec la dépression et avait récemment eu un peu de mal à encaisser les critiques négatives sur un spectacle qu’il avait enregistré (voir son post Instagram du 6 février à la fin de cet article).

Brody Stevens était bien connu en tant qu’artiste de stand up sur la scène comique de la région de Los Angeles, notamment dans la Vallée de San Fernando (nord de la ville). Nombre de confrères et de comedy clubs ont réagi avec beaucoup d’émotion à la nouvelle de sa disparition : “Merci Brody pour avoir partagé ton sens comique et ton énergie positive avec nous pendant tant d’années, a par exemple tweeté The Comedy Store. Tu as rendu les deuxièmes parties de soirée si marrantes : tu repoussais les frontières, tu étais différent et tu ne faisais jamais deux fois le même spectacle. L’écriture de blagues, le travail, la batterie, le baseball. On t’aimera toujours Brody.

Le grand public pourra le revoir et rire de bon coeur devant son interprétation pas piquée des hannetons d’un agent de police – l’officier Foltz – un peu trop à l’aise dans le film culte Very Bad Trip, fanfaronnant devant des écoliers à qui il fait visiter son commissariat. “Vous voyez les enfants, c’est ici que nous amenons les suspects qui vont être mis en prison. Faites moi confiance, vous ne voulez pas être assis sur ces sièges. On appelle cet endroit “Loserville” [la ville des perdants, NDLR]“, lâche-t-il aux dépens des héros Phil (Bradley Cooper), Stu (Ed Helms) et Alan (Zach Galifianakis), qui viennent de se faire coffrer. Une séquence à voir dans notre player. Brody Stevens, qui participa aussi à des shows télé phares (Jimmy Kimmel Live!, The Late Late Show with Craig Kilborn, Chelsea Lately) et à des courts métrages, avait ensuite fait une autre apparition dans Very Bad Trip II (2011), dans la peau d’un autre personnage. Sa dernière apparition sur grand écran.

J’aurais aimé qu’il reste (Sarah Silverman)

Sarah Silverman, l’une des têtes d’affiche de la scène comique de Los Angeles, connaissait ses difficultés personnelles et lui a elle aussi rendu un touchant hommage sur les réseaux sociaux : “Il était tellement drôle. Il ressentait les choses intensément. Avec des hauts très hauts et des bas très bas. Les médicaments fonctionnaient, mais comme une chape de plomb. Ça le comprimait. La vie en elle-même, c’était un combat pour lui. J’aurais aimé qu’il reste. J’aurais aimé qu’il appelle quelqu’un – n’importe qui. Brody, on t’aime tant“, a-t-elle écrit sur Instagram, publiant un magnifique portrait rieur de Brody Stevens. L’image de lui qu’on retiendra.

Click Here: canberra raiders rugby store

Beautiful @brodyismefriend left us today. He was the funniest. He felt things intensely. High highs and low lows. Meds worked but felt like a heavy blanket. Squelched. Life itself was a struggle for him. I wish he stayed. I wish he called someone- anyone. Brody you are so loved.

Une publication partage par Sarah Silverman (@sarahkatesilverman) le

Here’s some not-so-positive reviews of my late night special from The Comedy Store Main Room. (Available on Amazon) Looks like I upset some folks? Kinda funny. Can’t please everyone. I was actually happy with the special, shining a light on late nite shows, after the dust has settled type of set. I was doing my best to recreate that environment on top of being excited about shooting a special. A little tongue & cheek with a side of meta. By now I’m totally used to people not getting me. I’m just too different or strange for your average everyday civilian or comedy fan. I’m good at warm-up, sometimes hosting and bringing laughs to crowds when they least expect it, which is the complete opposite of successful stand-up comedy. I’m not fishing for compliments or looking for a pat on the back, just letting you know I get it and understand how things work. (PLENTY OF POSITIVE REVIEWS TOO!) But again, been down this road before. Who knows where this one will lead… TBH, not really bothered. Just sharing. Doesn’t feel great. I don’t “get off” on being weird or receiving harsh reviews. But again, I made the choice to try something different. I walk away from it with my head held high. Not perfect, but good enough for me. And you know what… it’s comedy to somebody!!

Une publication partage par Steven BRODY Stevens (@brodyismefriend) le

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *