Sarah Jessica Parker se lance en politique

Les minettes de Manhattan ont réussi à nous faire vibrer avec leurs histoires sexy dans la jungle new-yorkaise. C’est en solo que Carrie Bradshaw entame une carrière dans l’administration américaine.

Sex and the City fait un carton au box-office. Ses dialogues débridés, ses situations scabreuses et ses héroïnes délurées séduisent toutes les contrées. Forte de sa popularité,

Click Here: Cheap QLD Maroons Jersey

, 44 ans, va rejoindre la Maison Blanche…

Car entre deux tournages, SJP a un tout autre Mister Big en tête. La plus fascinante célibattante de Manhattan voue une passion dévorante à Barry. En 2008, à fond avec le candidat, la fashionista a porté des tee-shirts à l’effigie de

, sticker tout ce qu’elle avaient sous la main, cassé sa tirelire pour la campagne du sénateur de l’Illinois et même joué les standardistes à son QG new-yorkais pour vanter les mérites du messie de l’Amérique.
Un an après, l’héroïne sexy voit ses efforts récompensés. Sarah Jessica Parker entre au gouvernement. Etiquetée «culture», la modeuse etjeune mamandevrait devenir membre du nouveau Comité des Arts et des Lettres que s’apprête à instaurer le président des Etats-Unis.

Fight Club. Sous la houlette de la First Lady

, le producteur George Stevens Jr. (La Ligne Rouge), l’acteur et réalisateur Forest Whitaker (Ghost Dog, Panic Room, Phone Game) et lecoureur de fond(s)Edward Norton, contribueront aussi au projet.
L’objectif de ce bureau très «Broadway»? «Stimuler et encourager les communautés à se développer à travers les arts et le divertissement», selon Le Los Angeles Times. De belles séances de brainstorming en perspective…

Mardi 3 novembre 2009

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *