Valérie Fourneyron victime d'un syndrome méningé

Valérie Fourneyron, ministre des Sports sous le gouvernement Ayrault et actuelle secrétaire d’Etat au Commerce, à l’Artisanat, à la Consommation et à l’Economie sociale et solidaire sous le gouvernement Valls, a été hospitalisée le 11 avril pour un syndrome méningé. Si les symptômes sont les mêmes que ceux d’une méningite, il ne s’agit toutefois pas de la même maladie.

Valérie Fourneyron victime d'un syndrome méningé, à distinguer d'une méningite (Crédit : ISA HARSIN/SIPA).

Quels sont les symptômes du syndrome méningé ?
Le syndrome méningé résulte de l’atteinte des leptoméninges, ces membranes souples qui entourent le cerveau. Il se manifeste par un certain nombre de symptômes caractéristiques et de signes variables dans leur intensité :
– La

céphalée domine le tableau. Elle est constante et parfois isolée, permanente, violente, parfois pulsatile, avec des paroxysmes. Elle peut irradier vers le

cou et s’accompagner de

douleurs du rachis.
– Ce mal de tête est aggravé par la l’intolérance à la lumière (

photophobie), au bruit et l’

hyperesthésie diffuse.
– Les

vomissements ne sont pas constants, ils surviennent classiquement, sans efforts et sans

nausées, aux changements de position.
– Les

formes graves peuvent s’accompagner de troubles végétatifs :

bradycardie,

bradypnée,

hypertension artérielle,

constipation…
– Les troubles de la conscience (obnubilation voire

coma) sont des signes de gravité. Les

convulsions sont rares chez l’adulte.
Mais le symptôme le plus caractéristique et discriminant est la raideur de la nuque, qui impose aux patients de s’allonger en chien de fusil, seule position antalgique.Comment diagnostiquer un syndrome méningé ?L’ensemble de ces symptômes et signes doivent conduire à la réalisation d’une

ponction lombaire, qui va permettre d’écarter un diagnostic de méningite. En effet, si le liquide cérébro-spinal prélevé est transparent, il s’agit d’un syndrome méningé ; dans le cas d’une méningite, il est soit trouble (l’infection est d’origine bactérienne), soit clair (l’infection est d’origine virale). Il est rosé ou sanglant en cas d’hémorragie méningée.Quelle sont les causes d’un syndrome méningé ?Le syndrome méningé résulte généralement d’une méningite ou d’une hémorragie des méninges. Mais il peut également être la conséquence d’une parasitose, l’angiostrongylose. L’homme peut se contaminer par l’ingestion des larves de ce parasite, contenues notamment dans les crevettes d’eau douce.Le traitement du symptôme méningé dépend de sa cause.Après plusieurs jours en réanimation, Valérie Fourneyron est dans un état stable, selon Bercy. Elle devra toutefois se reposer pendant une période que les médecins sont en train d’évaluer.Amélie PelletierClick Here: Golf special

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *