Woody Harrelson nous parle d'”Hunger Games”!

Dans l’adaptation ciné du roman de Suzanne Collins “Hunger Games”, Woody Harrelson prête ses traits à Haymitch, alcoolique invétéré et néanmoins mentor de Katniss & Peeta. Le film de Gary Ross sortira sur nos écrans le 21 mars prochain.

Allociné: Pouvez-vous nous parler de votre rôle dans “Hunger Games” que réalise Gary Ross?

Woody Harrelson: J’incarne Haymitch, le mentor de Katniss (Jennifer Lawrence) et Peeta (Josh Hutcherson) lors des Hunger Games. Haymitch a remporté les jeux des années auparavant et c’est pour cela qu’il doit les coacher. Qu’ai-je dû endurer pour ça ? Je voudrais dire que j’ai dû suivre une formation rigoureuse parce que j’ai vraiment essayé d’entrer dans la peau du personnage, j’ai donc dû prendre des cuites… (rires)

J’ai lu les livres après avoir accepté le rôle. Au départ je voulais surtout travailler avec Gary Ross car c’est un très bon réalisateur. Et puis j’ai lu les livres et j’ai pensé «Oh my God !». Dès les deux premiers chapîtres vous êtes collés à votre fauteuil, vous ne voulez pas reposer le livre même si vous avez des choses à faire. Vous préférez ignorer ce qui vous entoure pour terminer le livre et savoir ce qui se passe après. C’est vraiment bien écrit. J’ai terminé le premier tome et j’ai dû enchaîner tout de suite avec le second puis le troisième, je n’ai pas pu patienter.

J’ai lu les livres après avoir accepté de jouer dans le film et j’étais encore plus enchanté d’avoir accepté le rôle. Toute ma famille a d’ailleurs lu les livres et on est tous de grands fans. Nous espérons que le film va être génial !

 

Selon vous comment Haymitch a-t-il remporté les jeux ?

Haymitch a un véritable instinct de survie.

Comment choisissez-vous vos rôles ?

Au départ je m’intéresse à l’histoire du film. Si j’incarne un personnage comme celui que j’incarne dans Rampart ou dans Hunger Gamess, un alcoolique par exemple, j’essaie de ne pas le juger. Je n’ai jamais eu véritablement envie d’incarner un héros. Certes on m’a offert des rôles de héros, mais j’ai toujours été plus attiré par les personnages qui ont souffert ou qui ont des problèmes comme dans Tueurs nés, Larry Flynt ou Rampart. Vous savez ce genre de personnes qui sont des antihéros, je trouve que c’est plus réel. Les gens sont rarement totalement bons…

 

Que pensez-vous du fait que le film soit bourré de métaphores? Il est question d’émissions de TV réalité poussées à l’extrême et du fait que notre société devienne dingue. Quelque part si on fait le rapprochement avec notre monde actuel il y a beaucoup de similitudes…

Je suppose. En un sens nous ne sommes pas vraiment éloignés des combats de gladiateurs si on y pense bien. Il parait concevable que notre société évolue ainsi vers un gouvernement totalitaire et étant donné que l’industrie contrôle les gouvernements, les plus riches contrôleront le reste. Mais je pense que Suzanne Collins s’est beaucoup inspirée de notre société pour l’écriture de ses romans, i lest donc logique qu’on trouve des similitudes.

 

C’est un livre assez violent, ne craignez-vous pas qu’en l’adaptant au cinéma pour les adolescents il perde de sa consistance ?

Le film est tout de même classifié PG-13 (déconseillé aux moins de 13 ans). Mais je ne pense pas que le principal soit la violence, c’est plus sur la survie en général. Il y a beaucoup de films plus violents qui sortent au cinéma donc si les gens veulent voir de la violence ils ont de quoi faire.

 

Si les producteurs d’”Hunger Games” souhaitent en faire une franchise comme c’est le cas pour “Twilight”, accepterez-vous d’incarner Haymitch dans les autres films ?

C’est difficile de dire si ça va être aussi énorme que Twilight, mais de mon côté je veux simplement que ce film soit un grand film. Je ne pense pas à la suite ou s’il est probable que ça devienne une franchise. Pour tout dire, je ne vois pas de suite qui arrive à être aussi bonne que l’original, de ce fait je n’ai pas envie de spéculer là-dessus, j’espère juste que ce film sera génial.

 

Dans le film vous êtes le mentor de Katniss & Peeta, dans votre vie avez-vous déjà été un mentor pour quelqu’un ?

Si j’ai déjà été le mentor de quelqu’un ? Pour mes enfants, je suis l’incroyable exemple de ce qu’il ne faut pas faire ! (rires)

J’essaye de ne pas prêcher à tort et à travers… Par exemple pour la nourriture, j’avais l’habitude de toujours répéter qu’il fallait bien manger et puis à force de voir les gens manger des cochonneries j’ai arrêté de me répéter. Ils constatent juste que je suis plus en forme qu’eux et que j’ai plus d’énergie.

Par exemple lors des tournages, après le déjeuner l’équipe a du mal à retrouver toute son énergie, tandis que comme je mange cru je suis en pleine forme. Sur le tournage de Rampart, tout le monde allait à la cantine, mais c’est sûr qu’organiser un déjeuner pour une centaine de personne c’est compliqué, donc les cuisiniers font des choses simples que tout le monde apprécie. De mon côté je mangeais dans mon bus des aliments frais et crus. Résultat: après la pause j’étais toujours plus en forme que les autres, si bien que peu à peu les gens se joignaient à moi pour manger plutôt que d’aller à la cantine. Montrer l’exemple, c’est le meilleur serment!

 

La bande-annonce :

 

Hunger Games

 

Propos recueillis le 14 novembre 2011 par Emmanuel Itier

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *